L'Antre

08 janvier 2010

Accueil sur le Seuil

Bienvenue !

Que vous soyez païen(ne) ou non, magiste ou non, quel que soit votre sexe, votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre religion, bref qui que vous soyez, n'ayez crainte. L'Antre ne mord pas, sauf si on l'embête.

Cette demeure est dédiée à la Magie et au Paganisme, à leur étude et leur pratique. Elle ne se revendique d'aucune tradition, d'aucune philosophie fermée, d'aucune pratique codifiée. Ne l'associez à rien de connu, car elle n'a pas de précédent. Elle est juste l'Antre, la seule et unique, mystérieuse et pleine de secrets, adossée à sa colline boisée et parfumée par les pommes du verger.

Entrez, entrez et découvrez. Regardez, écoutez, humez, parcourez, apprenez, oubliez, interrogez, ouvrez grand les yeux, le coeur et les oreilles ! Et, surtout, n'oubliez pas de vous perdre. C'est ainsi que vous vous trouverez...

****

Vous pouvez suivre la Visite Guidée ou alors visiter simplement les pièces qui vous intéressent via les passages secrets ci-dessous :

Foire Aux Questions - Les habitantsEntrée - Salle de Réunion - Boîte aux Lettres - Grande Nervure - Clairière de Cérémonie - Grenier - Boîte à Couture - Chevalet des Peintres - Scriptorium - Bibliothèque - Infirmerie - Temple - Forge - Menuiserie - Observatoire - ...

Posté par Sine à 17:09 - - Commentaires [0]

Foire Aux Questions

* Qu'est-ce que l'Antre ?

C'est une demeure virtuelle dédiée à l'étude et à la pratique magique et païenne. En fait, c'est un rêve, le rêve d'une maison idéale, d'une maison de sorcière, d'un manoir hanté, d'une tanière de chaman...

* Elle existe en vrai ?

Non. Hélas non. Mais il n'est pas exclu qu'un jour nous retroussions nos manches pour empoigner pioches et truelles afin de la bâtir. A long terme, c'est le projet. Complètement fou, sans doute irréalisable, mais ne perdons pas espoir !

* Vous pouvez m'apprendre ?

On peut. Soit en dialogant sur le Net, soit éventuellement en se rencontrant. Mais c'est très très éventuel car nous sommes très occupés et aussi très bien cachés^^ Nous pouvons parler de domaines très variés puisque chacun a ses préférences et ses spécialités. Mais en principe, nous évitons de rencontrer des amis du Net car nous pensons que l'apprentissage doit se faire au gré des caprices du Wyrd (ou de la Moira, au choix).

* Vous pouvez m'apprendre à faire du feu en claquant des doigts / faire peur à mes ennemis / léviter / jeter des sorts d'amour superpuissants / etc. ?

Il y a des gourous qui vous feront croire qu'ils peuvent vous l'apprendre. Mais pas nous. Nous n'avons pas cette prétention. Je vous suggère d'entrer directement à Poudlard... Comment ça, vous ne savez pas où c'est ?

* Vous êtes de quelle tradition / croyance ?

Aucune en particulier ! Chacun a ses préférences et ses croyances, mais nous sommes complètement éclectiques.

* Vous en êtes à quel degré d'Initiation ?

Je crois qu'on vient de répondre à la question : aucun. Car nous ne suivons pas les degrés gardnériens, alexandriens ou autres. L'Initiation chez nous diffère selon chacun, et n'est absolument pas obligatoire pour pratiquer ensemble.

* C'est qui le chef / la grande prêtresse / le chaman / le druide ?

Euh en l'occurence l'administratrice c'est Sìne mais il n'y a pas de chef, nous sommes tous égaux. Chacun peut organiser une célébration ou un événement si ça lui chante. Juste que les plus anciens membres sont généralement les organisateurs, c'est tout.

* Vous êtes des grands satanistes et vous sacrifiez à Satan ?

Certainement pas ! Satan est une conception chrétienne et nous n'entrons pas dans le système d'une dualité bien/mal. Nous ne révérons donc ni le "Mal" ni le "Bien" et n'accordons aucune créance aux démons. Par ailleurs, nous ne sacrifions jamais de vie à nos divinités, nos sacrifices sont d'ordre moral ou matériel (don de nourriture par exemple ou dédication de soi). Si après cette réponse vous nous considérez comme d'encore plus grands satanistes, vous devez avoir un esprit joliment Fluff-Bunny. A savoir que nous ne rentrons pas là-dedans non plus.

* Vous ressemblez à quoi ?

Ben, à vous ! Nous ne sommes pas différents des "moldus" : nous mangeons, buvons, dormons, travaillons pour gagner nos sous... Simplement, nous sommes païens et magistes. Parfois nous portons un pentacle, un marteau de Thor ou un triskell, et lors des cérémonies nous nous costumons de temps à autre, mais nous sommes avant tout païens et magistes dans nos coeurs - et humains de corps.

* On peut se joindre à vos cérémonies ?

Oui, ça doit être faisable. Ca dépend d'où vous habitez, de votre mobilité et de l'essence de nos cérémonies (certaines sont privées), mais pourquoi pas ? Il y a un formulaire de contact dans la colonne de gauche... A noter que nous ne rencontrons pas les mineurs sans accord parental.

...Si cette FAQ ne répondait pas à votre question, vous êtes invités à la poser sous la forme d'un commentaire =)

Posté par Sine à 17:53 - - Commentaires [0]
15 janvier 2010

Les habitants de l'Antre

Avant toute chose, je pense qu'il est bienséant de vous présenter tout individu que vous pourriez croiser dans l'Antre, histoire que vous ne soyez pas trop surpris si vous tombez nez-à-nez avec Sìne en pleine composition d'un air, Seraphina au milieu d'un amas de choses brisées ou Vilas perdu en réflexions...

Sìne

S_ne___CopieOn la surnomme la Dame de l'Antre, car elle en connaît chaque recoin, ou alors l'Enchanteresse car elle ne peut s'empêcher de chanter, siffloter ou violoner (Megader lui l'appelle Fée). Elle est passionnée de musique, aussi la retrouve-t-on souvent dans l'Auditorium, à moins qu'elle ne bricole dans la Forge, la Menuiserie ou la Boîte-à-Couture. Mais ce qu'elle préfère encore, c'est la Forêt où elle peut disparaître des heures durant.

Sìne, verte demoiselle, est très sensible aux humeurs de la Terre. Elle possède une aptitude si forte qu'elle en est parfois gênante à entrer en transe, et elle a le Don de savoir les choses sans même les invoquer.

Pour la reconnaître ? Elle est fortement chevelue et (mais on l'a déjà dit) chantonne sans cesse. Dernier détail : c'est elle qui vous guide dans l'Antre (c'est moi, donc).

Jinkalar

5_33_1_La Guérisseuse de l'Antre est toujours en mouvement : organisant des cérémonies, peignant, photographiant, parlant ou se promenant, il est rare qu'elle passe inaperçue !

Bien que son attribution soit, logiquement, l'Infirmerie, on la trouve plus souvent en train de rôder à la Cuisine car c'est une gourmande à nulle autre pareille ! Tenez, pour exemple : elle nécessite la moitié des cadenas de la Réserve à elle seule !

Sa philosophie ? Ce serait de faire de la Vie entière quelque chose de beau, de doux, quelque chose dans lequel on se sente bien. Jinkalar se reconnaît à l'appareil photo qu'elle porte en bandoulière et au crayon glissé derrière son oreille. Inhabituel pour une Sorcière ? Mais Jinkalar est avant tout une artiste...

Vilas

hommep_20_37__1_Vilas a deux facettes : La plupart du Temps, il est un jeune homme à la fois sérieux et rigolard, un ami qu'on aime à charrier et avec qui il est toujours passionnant de discuter, bref le meilleur des jeunes hommes.

Mais il lui arrive de devenir subitement silencieux et renfermé. C'est alors qu'il réfléchit, soupèse, examine, analyse, étudie. Car Vilas est à la fois un jeune insouciant et un savant, notre Erudit. Il peut passer des heures dans la Bibliothèque (d'ailleurs c'est lui qui en a aménagé la partie secrète) ou le Scriptorium, penché sur un manuscrit ou un bout de parchemin. Le matin, vous le trouverez dans la Salle d'entraînement, car il a un talent pour les arts martiaux.

Pour le reconnaître ? Son rire inextinguible une fois qu'il est lancé, ses yeux verts et son air faunesque.

Fraith

dreaming_1_La Cuisinière de l'Antre est fort discrète : rarement l'apercevrez-vous ! Cependant vous pourrez humer le délicieux fumet qui s'échappe de la Cuisine lorsqu'elle s'y trouve. Ou alors, ostez-vous devant la porte du Chaudron : la Dame aux Herbes (comme nous la nommons) a une passion absolue qui est les plantes. Elle récolte, infuse, distille sans relâche. Une véritable âme de Tambouilleuse.

Mais si vous venez un jour de Beltaine, alors la verrez-vous dans tout son Pouvoir : c'est en général elle qui incarne la Reine de Mai couronnée de fleurs.

Pour la reconnaître ? La délicieuse odeur de plantes aromatiques qui la suit !

Aioche

AiocheElle est peut-être la plus jeune, mais elle n'en est pas moins Douée comme rarement l'est une Sorcière. Aioche est également un véritable prodige musical, ce qui l'entraîne bien entendu dans d'interminables discussions et répétitions avec Sìne.

Du côté de l'Art des Mages, Aioche a un talent certain pour la divination, particulièrement liée aux Eléments bruts. Mais si elle ne se trouve pas dans l'Auditorium, ne vous rendez pas dans le Voile de Divination pour l'y trouver : préférez grimper sur l'Observatoire, et même s'il ne fait pas Nuit vous risquez bien de la découvrir là-haut, les yeux fixés sur le Ciel, son autre passion.

Pour la reconnaître, voyez les étoiles bleues qui s'attachent à son aura...

Seraphina

Seribaba_Sheba_copy_1_Grande et bavarde, toujours en mouvement, il est impossible de la rater ! Seraphina est notre Sorcière-Rieuse, la meilleure des amies, toujours prête à aider, à rendre service, à lancer une nouvelle idée. Sans doute la plus chaleureuse habitante de l'Antre.

Malgré son exhubérance, Seraphina possède une capacité particulière à la méditation et tout ce qui se lie aux montées d'Energie, qu'elle canalise fort bien. Quant il y a un déséquilibre énergétique dans la maison, c'est elle que l'on appelle en catastrophe !

On la trouve un peu partout mais elle préfère la Boîte-à-Couture et la Bibliothèque. Pour la reconnaître ? C'est la plus grande et la plus rousse d'entre nous !

Zoziau

Zoziau___CopieLa Bricoleuse, la Mère, le Soleil de l'Antre, notre chère Zoziau, n'est hélas plus que rarement présente dans la demeure car divers soucis (sans rapport avec la maison, rassurez-vous) l'ont forcée à s'éloigner.

Nous la regrettons beaucoup car son soutien affectif et ses talents dans le Jardin manquent cruellement, et particulièrement à Sìne et Aioche avec qui elle aimait discuter. Et depuis son départ Badil ne parle plus à personne car le millepertuis a cessé de pousser.

Quand elle repasse de temps à autre, elle est facile à reconnaître à ses pitreries et jeux de mots, ainsi qu'à l'Energie magnifiquement féminine qui rayonne d'elle.

Caronte

Siriusstar76_Mylon_copy_1_Il vient tout juste d'arriver ! N'ayant pas encore d'attributions particulières, Caronte erre ici et là à la découverte de l'Antre, qui l'a accueilli à portes ouvertes. Il est probable qu'il secondera Jinkalar et Seraphina à la maintenance de la Bulle de Méditation et de l'état général de l'Energie dans la maison.

C'est un jeune homme curieux et enthousiaste. Il est très voyageur aussi ne le voit-t-on pas souvent à demeure, il préfère courir la Forêt... ou le vaste monde. Mais quand il pose bagages, on le trouve en train de rôder près de la Boîte-aux-Lettres en attente du courrier ou tranquillement installé dans le Salon de thé, à discuter avec l'un ou l'autre.

Pour le reconnaître ? Ses yeux curieux ou le vieux sac de voyage qu'il trimballe partout.

Aighàn

Aigh_nCette autre musicienne connaît les Eléments mieux que personne et il n'est pas rare de la trouver plongée en profonde méditation à côté de la Source, dans la Grotte ou près de l'une des cheminées. Avec toutefois une prédilection pour la mer, qu'elle ne se lasse pas d'invoquer. Aighàn apprécie également beaucoup la Forêt et aime à se promener aux alentours du Sanctuaire.

Sa spécialité est assez rare : elle sait voir les liens tissés entre les individus et s'adapter à n'importe quelle situation en fonction de cela. Elle peut également -mais elle le fait rarement- influer sur ces liens et donc sur les relations.

Pour la reconnaître : Un sourire lumineux et deux tresses aux tempes, signe de sa dédication aux Eléments.

Megader

MegadOn le voit peu et vous ne risquez en principe pas de le croiser, mais sait-on jamais. C'est un errant un peu particulier, sombre d'aura mais riant de visage. Un ami qui a toujours une anecdote drôle à relater ou une plaisanterie à lancer. Malgré son air parfois effrayant, Megader est un bon vivant que l'on doit souvent sortir de la Taverne contre son gré ! S'il n'y est pas, essayez l'Auditorium car il fait lui aussi partie des musiciens de l'Antre. Ou alors, son attribution est le Souterrain, mais évitez d'y descendre sans son aide, c'est très casse-figure.

Megader a le Don de ressentir les émotions des gens qui l'entourent et d'en émettre à volonté : c'est un puissant empathe qui sait aussi donner ! Le Sombre comme nous l'appelons pour rire n'a pas son pareil en spiritisme et autres tournages de tables.

Pour le reconnaître ? Son air féroce assorti curieusement d'un franc sourire, ou sa cape noire virevoltante.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Les autres habitants

Le Lutin

Son nom, selon son désir, ne sera pas dévoilé. Je crois qu'il fut le premier esprit à venir y habiter, et il semble s'y plaire grandement. Il lui est déjà arrivé à maintes reprises de chasser à coups de taloches vigoureux un indésirable qui avait réussi à s'introduire dans la maison ! Pour les maladroits, ceux qui ne font pas exprès, il est plus indulgent : quelques pelures d'oignon lancées sur le gêneur, un coup de serpillière, puis il disparaît.
C'est un grand ami et un allié précieux, le seul des lutins avec lequel on soit toujours d'accord sans doute ! Cependant il lui arrive de s'acoquiner avec Maahinen de temps à autre, ou plutôt de fermer les yeux sur les facéties de ce dernier quand il s'y met.

Maahinen

Ainsi nommé en raison de son origine finnoise, Maahinen est un farfadet-goblin qui a pour tâche première de classer et tenir en ordre les Archives, à la Cave. Cependant, son caractère taquin nous entraîne souvent dans de drôles d'aventures : il mure l'entrée du Boudoir (il est toujours fermé d'ailleurs, impossible de rouvrir la porte), dérange le Lutin dans son travail, fait au moins trois réclamations par jour, obstrue les passages secrets, me vole la clé de la Cachette pour chambouler toute l'organisation de la maison et autres blagues parfois agaçantes.
Il est facile à reconnaître : un peu plus haut que le genou, brun de peau, de grands yeux sombres et pétillants de malice et, surtout, un éclat de rire ravi qui le suit où qu'il aille.

Badil

Apparenté aux gnomes semble-t-il, Badil est l'esprit gardien de tout le Jardin. Il est extrêmement furtif aussi peu l'ont déjà aperçu - mais évitez de demander autour de vous, comme tout tomte il n'aime pas que l'on parle trop de lui.
Il aime bien suivre celui ou celle qui récolte des simples jusque dans le Chaudron, s'y faire enfermer et préparer de nombreux élixirs, huiles et extraits de plantes. Il doit avoir une parenté avec Fraith...
C'est un esprit laborieux et dévoué qu'aucun de nous ne désire voire partir. Aussi, si vous passez parmi les plantes, déposez-lui un quignon de pain dans un endroit discret, il vous prendra certainement en amitié...

L'Ombre

Mieux vaut ne pas la croiser trop souvent. Elle erre dans le Souterrain et parfois s'aventure jusqu'à la Taverne pour boire un verre avec les assoiffés et particulièrement pour retrouver Megader, le seul qui la supporte véritablement. Elle n'est pas méchante, simplement très mélancolique et finit toujours par pousser des gémissements lugubres quand on lui prête trop peu d'attention à son goût. Elle veille sur chaque espace d'ombre dans l'Antre. Précieuse pour les travaux occultes malgré ses désagréments.

La Chouette

Perchée sur la flèche de la plus haute tour, elle ne dort jamais que d'un oeil : rien de ce qui se passe dans l'Antre ou autour ne lui échappe. Elle vient alors d'un coup d'aile silencieux rapporter les événements à qui de droit. Il nous a fallu un certain temps pour comprendre son langage, mais à présent il lui suffit d'un clignement d'oeil et je suis au courant de tout. C'est l'esprit gardien des lieux, et nul ne peut entrer sans sa permission.

Les fantômes

Car oui, évidemment, une demeure telle que l'Antre possède sa tripotée de fantômes ! Il y en avait fort peu autrefois, mais en raison du Mur Absorbant de l'aile Ouest et des divers sorts lancés entre autres à Samhain, quelques esprits ont décidé de s'installer... Vous pourrez d'ailleurs en voir certains, selon les pièces - en sachant qu'ils ont une prédilection particulière pour le Salon de Thé et, surtout chez l'un d'eux, pour le Scriptorium.
Mais n'ayez crainte, ils sont absolument inoffensifs : j'ai chassé tous les malfaisants lors du dernier grand nettoyage. Ceux qui restent peuvent être surprenants mais ne feront normalement pas attention à vous.

Posté par Sine à 16:14 - - Commentaires [0]
22 janvier 2010

Entrée

La porte incurvée s'entrouvre en grinçant un peu... Jetez un coup d'oeil à l'intérieur et décidez-vous : entrerez-vous ? Prenez le temps de réfléchir car pénétrer dans l'Antre, c'est plonger tout entier dans l'Art des Mages et des Sorcières.

Vous avez franchi le pas ? Bien, on fera peut-être quelque chose de vous si les fantômes ne vous mangent pas. Non, je rigole. A votre droite, le vestiaire, où poser votre lourd manteau et vos grosses bottes pour revêtir une tunique légère et des chaussons confortables : l'Antre est bien chauffée.
Vous pouvez à présent suivre ce grand couloir en face de vous : c'est la Grande Nervure, qui vous mènera où elle le jugera bon. Laissez-vous entraîner...

Posté par Sine à 20:10 - - Commentaires [0]

Salle de réunion

La porte qui suit le vestiaire (sur votre droite, donc) s'ouvre sur une pièce de forme extrêmement étonnante mais fort chaleureuse. De grandes fenêtres ovales, dans le style de la maison. Des tapisseries jaunes et vertes sur les murs. De profonds canapés de velours, deux fauteuils à têtes de chevaux et un gros pouf au centre, sur le tapis usé jusqu'à la corde. Et, planant avec entêtement, une délicieuse odeur d'infusions mêlées...

Nous nommons aussi cette pièce le "Salon de Thé", en référence à cette odeur et à l'usage que nous en faisons. C'est en effet ici que se tiennent toutes les réunions des habitants de l'Antre. C'est donc dans cette pièce que nous débattons sur l'hébergement ou non, à court ou à long terme, d'un visiteur qui aimerait s'installer ; que nous échangeons nos impressions sur le fonctionnement de la maison ; et aussi, dans les moments plus fâcheux, que nous tenons conseil à propos d'un problème quelconque dans la maintenance. Nous menons donc tous les échanges à propos du Cercle depuis les gros canapés, les fauteuils, ou le pouf pour les lutins. Mais c'est aussi la pièce où nous nous retrouvons pour bavarder de choses inertes et passionnantes, avec une bonne boisson aromatique et quelques biscuits.

Vous pouvez vous attarder si le coeur vous en dit, c'est une pièce vraiment très agréable. Il ne serait pas surprenant que vous croisiez l'un des habitants ici, d'ailleurs. Oui, je le confesse, nous aimons bien les ragots... Il faut dire que tellement de choses se passent dans cette demeure pas comme les autres !

Posté par Sine à 20:16 - - Commentaires [0]

Boîte-aux-lettres

Je vous l'accorde, ce n'est pas une pièce à proprement parler que vous venez de découvrir. C'est simplement une vieille boîte aux lettres un peu cabossée qui se trouve fixée derrière la porte de la Salle de Réunion.
Oh, n'essayez pas d'y glisser la main, oubliez-vous le Croqueur ? Mais oui, l'esprit malin qui mord les mains des indiscrets... le défenseur du secret postal, si vous voulez.

Je vais vous le dire, moi, ce qu'il y a dans cette Boîte : simplement nos idées et suggestions à propos de la demeure. Logique, si on ne trouve pas la personne que l'on cherche dans les couloirs de la maison ou ici même dans cette pièce, eh bien nous laissons un mot.
Par contre, relever le courrier est étonnant, savez-vous ? Chacun d'entre nous possède une clé qui entre dans la serrure, sur le côté, mais différente de celles des autres. Ainsi, chacun n'ouvre que le compartiment contenant le courrier qui lui est destiné - ou alors le compartiment public. Ah non, ah non, je ne vais pas vous faire une démonstration, je ne veux pas d'indiscrets qui guignent par-dessus mon épaule quand je lis mes lettres !

Posté par Sine à 20:17 - - Commentaires [0]